Mur : comment rajouter un nouvelle couche de peinture ?

Le renouvellement de la peinture d’un mur peut se faire directement sur la peinture déjà existante. Un décapage s’impose si cette dernière se trouve déjà en piteux état. Dans le cas contraire, une petite préparation incluant le ponçage et le lessivage est de mise. L’ensemble de l’opération est accessible, même pour les bricoleurs du dimanche.

Décapage du mur

On ne peut rajouter une couche de peinture sur un mur que si la peinture existante est en bon état. Un décapage est requis dans les trois cas suivants : existence de zones de cloquage ou d’écaillement, échec à l’épreuve du ruban adhésif, une peinture qui s’arrache et reste collée au ruban, et enfin, état farineux de la peinture. Trois méthodes sont possibles : décapage thermique, décapage chimique et décapage mécanique. Ce type d’opération est à confier à un professionnel, dans le cas d’une peinture au plomb.

Retrouvez toutes les peintures de bâtiment sur http://www.domus-materiaux.fr/peinture/peinture-batiment-finition/peinture-murale.html

Ponçage du mur

Si la peinture existante est en bon état, le ponçage est le seul préalable au rajout d’une nouvelle couche. Cette opération se fait en mouvements circulaires, avec une ponceuse excentrique équipée de papier à grain moyen. Mieux vaut déplacer constamment la ponceuse pour ne pas abîmer le mur.

Lessivage du mur

Après le ponçage, on procède au lessivage du mur. Il faut de l’eau chaude et d’une lessive alcaline. La proportion est de 150 g de lessive par litre d’eau. On utilise également une éponge abrasive qu’on trempe dans le mélange pour frotter le mur. Durant cette opération, le port de gants ménagers est recommandé. Pour se mettre à l’abri des risques liés à l’électrocution, mieux vaut également couper le courant et enlever les prises et boitiers électriques.

Peindre le mur

Après le lessivage et un temps de séchage, on peut enfin rajouter la nouvelle couche de peinture sur le mur. Il faut un rouleau, ainsi qu’une brosse à rechampir pour les contours du mur. Mieux vaut procéder de manière progressive, en divisant le mur en quelques surfaces de 1 m2. Pour un résultat optimal, il est recommandé de passer le rouleau du haut vers le bas.