Des idées pour agrandir sa maison

Quand on achète un bien immobilier, on voit son potentiel : on veut l’aménager, l’agrandir, le rendre plus confortable, parfois diminuer le coût énergétique, améliorer son confort (par l’isolation notamment), le valoriser pour une revente éventuelle.
Mais quelles sont les possibilités ? Les problèmes à prévoir ? Les solutions ?
Dans tous les cas, commencez par vérifiez si vous avez besoin d’une autorisation préalable de travaux pour être en conformité avec la réglementation de l’urbanisme.

Une première solution : agrandir par les côtés !

Véranda extérieure ou garage collé à l’un des murs de la maison (pensez à bien évaluer la surface au sol, une déclaration de travaux suffit en dessous de 20 m2, mais une demande de permis de construire est obligatoire pour plus grand.)
– Ajout d’une pièce contre le mur extérieur, une extension, à son habitation principale, avec la nécessité de reprendre la totalité de la construction (chappe, murs, électricité, ouverture …) Un permis de construire est demandé pour des espaces de 5m2 à 20m2 de surface au sol ou d’emprise et ceux qui modifient l’aspect extérieur du bâtiment).

Deuxième possibilité : agrandir par le haut !

Surélever un étage pour construire un espace égal à celui de la surface au sol, ce qui suppose de déposer le toit, de reconstruire une charpente et de la recouvrir d’un revêtement. Gros travaux, coût important mais surface doublée ! Pensez à demander un permis de construire.

Plus facile, moins cher : agrandir au sous-sol !

– Parfois la partie sous-sol n’a pas été aménagée, elle est encore avec une chape en ciment, les murs nus : vous pouvez créer un espace supplémentaire très pratique : buanderie, dressing, pièce de jeu, espace pour pratiquer un sport, SPA

Agrandir en réorganisant son intérieur ?

– Aménagement des sous-pentes : la partie des combles est un espace souvent laissé-pour-compte car on estime que c’est une partie peu spacieuse où la partie oblique est désagréable : cloisonnez la partie sous-pente à la hauteur de 1,80 m pour que cet espace soit agréable, ajoutez un Velux s’il y a besoin d’une ouverture supplémentaire, parfois un œil-de-bœuf mobile peut apporter une source lumineuse agréable. On peut aussi choisir l’option lumière intégrée au faux-plafond (de toute façon, on doit créer un apport d’électricité dans cette partie) et un bon système de ventilation. Pensez à effectuer une bonne isolation des combles par la toiture accessible à des tarifs avantageux selon votre situation financière, ou une isolation par l’intérieur afin de ne pas perdre la chaleur après les travaux.

– Création d’un jardin d’hiver ou d’une véranda à l’intérieur de son habitation est possible : vous pouvez fermer un espace dédié précédemment à une terrasse (sensation d’agrandissement tout en créant un tampon thermique, intéressant pour les économies d’énergie).

Des idées à creuser, en n’oubliant pas de choisir des personnes qualifiées pour que votre projet soit une réussite. Quel que soit l’ouvrage, il doit être fait dans « les règles de l’art » : demandez une facture à votre artisan qualifié, sinon, en cas de souci vous ne pourrez pas être indemnisé par votre assurance ou faire de recours.